Accueil

Nous contacter

News   (08-12-16)

Catalogues
  Sanitaire

Sanitaire
  Anti-calcaire Durlem
  NEW (2016):
    Anti-calcaire SoluCalc
  Anti-calcaire Aquabion
  Salles-de-bains

Remplacement de chauffage

Pompes à chaleur:
  Eau chaude
  Air/Eau
  Air/Eau SPLIT (2012)
  Sol/Eau
  Kompakt Tower (2012)
  Eau/Eau

Chauffage Gaz:
  Remplacement de chaudière
  Chaudière WTC-GW-B
   (New 05/2017)

  Chaudière WTC-K
  Eau chaude

Chauffage Mazout:
  Remplacement de chaudière
  Chaudière WTC-OB (2011)
  Chaudière WTC-OW
  Chaudière WTC-OW K

  Chaudière acier
  Chaudière fonte

  Brûleurs W
  Brûleurs Pureflam
  Eau chaude

Solaire:
  Eau chaude solaire
  Chauffage solaire

Chauffage Bois:
  WindHager - Pellets
  WindHager - La gamme
  Hydroconvecteurs

Systèmes de chauffe:
  Chauffage sol Opal
  Chauffage sol Schlüter
  Chauffage sol Radson
  Ventilo-convecteur Jaga
  Radiateurs Henrad
  Radiateur mixte Atlantic
  Radiateurs mixtes Acova
  Radiateur décoratif Acova

Ventilation:
  Puits canadien

Prestations
  Informatiques


Diplômes & Agréments
  Plomberie - Sanitaire
  Chauffage central
  Brevet de Maîtrise
  Agrément Soltherm

Emploi
  Offres vacantes

L'environnement

Equivalences
  énergétiques


Testimonial (new 07/2017)



Dernière mise à jour: 10/07/2017

© DUVIVIER Sàrl 2007-2017
 
 
 
 
 
 

La pollution engendrée par le chauffage

 
  La réduction de la pollution par le CO2 est indispensable pour ne pas précipiter notre planète vers sa destruction inéluctable, si tout le monde continue à ignorer les effets de sa consommation d'énergie sur l'environnement.

Pour absorber donc rendre inoffensif 3Kg de CO2, il faut un arbre, soit 333 arbres par tonne de CO2.

La neutralisation de chaque kilo de CO2 produit nécessite donc 2,7 m² de forêt!


En moyenne, un ménage consomme 2500 litre de mazout, ou 2500 m3 de gaz par an pour le chauffage (consommation «économique»), ce qui représente entre 5,7 tonnes à plus de 7 tonnes de CO2 par ménage !
Il faut donc, pour un seul ménage, près de 1,5 hectares de forêt (15000m2) pour absorber cette pollution! Et ceci sans compter la production de CO2 liée à la consommation d'électricité.

On voit donc sans difficulté l’urgence de prendre conscience des conséquences des différents choix que l’on fait au niveau de sa maison.

Economiser de l’énergie est non seulement profitable pour votre porte-monnaie, mais est tout simplement une question de bon sens et de responsabilité vis-à-vis de nos enfants.


Polluants atmosphériques:

Le CO2 :

De toutes les énergies fossiles, le gaz naturel est celle qui contient le moins de carbone (C) et le plus d’hydrogène (H).
Pour une même quantité d’énergie, le gaz naturel dégage lors de sa combustion environ 25 % de moins de gaz carbonique (CO2) que le mazout. Dans l’état actuel des connaissances, le CO2 exerce une influence majeure sur le réchauffement de l’atmosphère terrestre. L’emploi de gaz naturel à la place d’autres énergies fossiles réduit la charge de l’atmosphère en CO2 et donc l’effet de serre.
Si l’on additionne toutes les émissions de gaz à effet de serre produisant sur l’ensemble des chaînes d’approvisionnement du gaz naturel et du mazout, et qu’on les convertit en valeurs d’effet de serre, le gaz naturel est 25 % meilleur que le mazout.
Le bilan est encore meilleur pour les gazoducs et conduites à haute pression neufs.

Sources principales:
  • trafic routier
  • foyers industriels et ménagers
Propriétés:
  • gaz incolore et inodore
Effets:
  • Inoffensif pour l'homme et l'animal en concentrations d'immissions normales
Remarque:
  • Principal responsable de l'effet de serre.

Poussières fines (PM10) :

PM10 désigne les poussières fines en suspension d'un diamètre aérodynamique inférieur à 10 micromètres. La poussière est un mélange physico-chimique complexe, constitué de polluants primaires aussi bien que secondaires, d'origine naturelle ou anthropique (suie, matières géologiques, poussières d'abrasion, matières biologiques, etc.); sa composition est très variable (métaux lourds, sulfate, nitrate, ammonium, carbone organique, hydrocarbures polycycliques aromatiques, dioxines et furanes).

Causes:
  • processus de production industriels et artisanaux
  • processus de combustion
  • processus mécaniques (abrasion, tourbillons)
  • formation secondaire (provenant de SO2, NOx, NH3, COV)
Sources principales:
  • trafic
  • agriculture et sylviculture
  • industrie et artisanat (incl. chantiers de construction)
Propriétés:
  • particules solides et liquides de dimensions et de compositions différentes
Effets:
  • poussières fines et suies: affections des voies respiratoires et du système cardiovasculaire
  • augmentation du risque de cancer et incidence sur la mortalité
  • poussières sédimentaires (précipitations de poussières): pollution du sol, des plantes, et atteinte à la santé des personnes, via la chaîne alimentaire, par les métaux lourds et les dioxines et furanes contenus dans les poussières.

Oxydes d'azote (NOx) :

Les oxydes d'azote comprennent le dioxyde d'azote (NO2) et le monoxyde d'azote (NO). Comme le NO s'oxyde rapidement en NO2, les émissions sont indiquées globalement en équivalents-dioxyde d'azote (équivalents-NO2).

Causes:
  • combustion de carburants et de combustibles, en particulier lorsque la température de combustion est élevée.
Sources principales:
  • trafic routier
Propriétés:
  • NO: gaz incolore qui se transforme en NO2 dans l'atmosphère
  • NO2: gaz de couleur brun rougeâtre en forte concentration
Effets:
  • affections des voies respiratoires
  • atteintes multiples aux plantes et aux écosystèmes sensibles sous l'influence combinée de plusieurs autres polluants
  • surfertilisation des écosystèmes
Remarque:
  • précurseurs importants pour la formation des pluies acides, des aérosols secondaires et, lorsqu'ils se combinent à des composés organiques volatils, de photooxydants (ozone, smog estival)

Dioxyde de soufre (SO2) :


Causes:
  • combustion de carburants et combustibles soufrés
Sources principales:
  • chauffages industriels et ménagers
Propriétés:
  • gaz incolore, dont l'odeur devient âcre en cas de forte concentration
Effets:
  • affections des voies respiratoires
  • dommages multiples aux plantes et aux écosystèmes sensibles
  • érosion des bâtiments et des matériaux
Remarque:
  • précurseur important pour la formation des pluies acides et des aérosols secondaires (poussières très fines)

Monoxyde de carbone (CO) :


Causes:
  • combustion incomplète de carburants et de combustibles
Sources principales:
  • trafic routier
Propriétés:
  • gaz incolore et inodore
Effets:
  • toxique par inhalation pour l'homme et pour les animaux à sang chaud
Remarque:
  • participe à la formation d'ozone dans la troposphère libre

Autres polluants